Coupe Davis : Yannick Noah met la pression sur ses joueurs en menaçant de sortir un nouvel album

yannick-compressor
Crédits : par Gyrostat, CC BY-SA 4.0, https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0.

La tension monte d’un cran chez les tennismen tricolores après l’annonce fracassante de leur capitaine.  


C’est une petite bombe que vient de lâcher Yannick Noah ce mercredi, à deux jours d’une demi-finale de Coupe Davis. Le capitaine des Bleus a employé la manière forte pour motiver ses troupes, qui affronteront l’Espagne au stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq. « J’ai annoncé à Gasquet et compagnie que je sortirai un nouvel album en cas de défaite. Je leur ai même parlé d’un duo avec Cali », explique Yannick Noah. Un chantage odieux qui n’a pas laissé les joueurs indifférents. « Ils étaient verts ! Depuis l’annonce du forfait de Rafael Nadal (lésion au genou droit, NDLR), ils avaient tendance à se relâcher à l’entraînement. Il leur fallait un électrochoc ».

Le message est bien passé, à en croire Richard Gasquet : « Je suis remonté à bloc pour donner le meilleur de moi-même. Quand je pense à tous ces albums qui pourraient sortir dans les bacs, ça fait réfléchir. Nous n’avons plus le droit à l’erreur. Je n’ai aucune envie de me mettre toute la France à dos en cas d’échec ». Même son de cloche du côté de Lucas Pouille, bien conscient de l’enjeu que représente cette rencontre. « J’en rêve la nuit. Je pense surtout au monde qu’on laissera à nos enfants demain. Une oreille, ça s’éduque, et ce n’est pas Yannick qui va s’en charger ».

« Un comportement tyrannique »

Ce n’est pas la première fois que le capitaine des Bleus s’en prend à ses joueurs, comme le rappelle Lucas Pouille : « Il lui arrive parfois de fredonner “Les lionnes” en plein match, histoire de bien nous mettre la pression. Ce type a un comportement tyrannique ». Yannick Noah s’est également attaqué à Richard Gasquet, à la suite d’un jeu de service perdu par le Français au cours d’une rencontre. « Il m’a forcé à écouter cinq fois de suite “Aux arbres citoyens” après le match, pour me punir. Je ne m’en suis jamais remis ».

Une méthode déloyale qui devrait à nouveau faire ses preuves ce vendredi avec la dernière trouvaille du capitaine. Yannick Noah reconnaît s’être inspiré en grande partie de la carrière du basketteur français Tony Parker, qui avait menacé à plusieurs reprises de sortir un second album de rap.

 

Publicités

2 commentaires

  1. Il faut bien ça car même sans le toqué du slip, va être compliqué face au meilleur système de dopage du monde

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s