Emmanuel Macron : « Les retraités qui travailleront un jour férié recevront gratuitement Télé Loisirs »

EMMMACRSUJET
Crédits : Public domain mark 1.0, https://www.flickr.com/photos/125671268@N02/32605283887.

La conférence de presse organisée jeudi aura été l’occasion pour le chef de l’État de se montrer à la hauteur des attentes des seniors, qui n’en demandaient pas tant.


« Parce qu’un retraité est un jeune qui s’ignore, je veux permettre à nos anciens de reprendre du poil de la bête le temps d’une journée ». Emmanuel Macron a créé la surprise en annonçant jeudi en conférence de presse à l’Élysée son intention de faire travailler les retraités un jour férié. « Il n’y a aucune raison que les seniors ne se bougent pas, estime le président de la République. On vieillit de mieux en mieux. Moi, par exemple, à 41 ans, j’ai la fougue d’un jeune homme de 30 ans ».

Le chef de l’État a dévoilé son plan pour inciter les retraités à reprendre provisoirement du service : « Ceux qui accepteront de travailler un jour férié recevront gratuitement Télé Loisirs ». Mesure phare de l’après grand débat, le titre de presse offert gracieusement aux seniors a fait l’objet de vives discussions cette semaine, à en croire le président : « Certains ministres ne juraient que par Télé Z et son format 15 x 20 cm, pratique à emporter chez le kiné. J’ai finalement choisi Télé Loisirs. Les seniors en raffolent et son format 20 x 24 cm assure un confort de lecture optimal ».

« Ça se mérite ! »

Avant de recevoir le précieux sésame, les retraités devront réaliser de menus travaux. « Réfection de charpente, confection de flèche… Tout est envisageable », explique Emmanuel Macron. Le président a également annoncé vouloir étendre le dispositif aux résidents des Ehpad. « Ils doivent comprendre qu’ils ne peuvent pas se tourner les pouces indéfiniment. Un bon magazine télé avec sa petite grille de sudokus, ça se mérite ! Ils pourraient participer à des cursus de formation à destination de jeunes entrepreneurs, pour leur apprendre à générer du trafic, par exemple ».

Les arguments avancés par le chef de l’État n’ont pas semblé convaincre les quelque 300 journalistes présents à l’Élysée, à l’instar de notre confrère de CNews, Jean-Pierre Elkabbach, 81 ans, qui s’est fendu d’un laconique « et les jeunes, dans tout ça ? »

Publicités

Un commentaire

  1. Qu’ils arrêtent de faire les courses le week-end déjà et on leur donnera des bons de réductions en semaine.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s