L’hologramme de Jean-Luc Mélenchon voudrait faire du cinéma

Délaissé par son maître, le double numérique du vrombissant septuagénaire voudrait bien prendre son envol. Une reconversion qui s’annonce prometteuse !


Après un petit rôle dans la série La casa de Chavez, l’hologramme de Jean-Luc Mélenchon a décidé de tenter sa chance au cinéma !

L’Extrabsurde a réussi à approcher le compagnon numérique du leader politique pour lui poser quelques questions. Et croyez-nous, ça n’a pas été simple (l’hologramme a déjà envoyé paître de nombreux journalistes ciné).

Nous avons donc pu aborder avec lui cette surprenante reconversion. « J’en avais un peu marre de dormir dans une clef USB entre deux meetings », lâche l’hologramme dans un postillon de pixels, avant de poursuivre : « Je me verrais bien dans un rôle de râleur à la Jean-Pierre Bacri ou dans la peau d’un superhéros qui vole à 10 mètres de la tête des gens en leur criant dessus ».

Prêt à relever tous les défis, l’hologramme tient toutefois à mettre en garde les réalisateurs qui oseraient le défier : « Je n’hésiterai pas à les engueuler s’ils me font refaire des prises ».

« Jean-Luc 2 » a également profité de l’entrevue pour dévoiler la liste des films qu’il devrait tourner en 2023. Des projets plutôt ambitieux, comme vous pouvez le voir :

  • Trois hommes et un Ruffin
  • LFI du docteur March
  • Le seigneur des aNupes
  • Pourquoi j’ai mangé les Verts
  • Orange mécaNupes
  • LFI sont NRV

Produits par Laurent Ruquier, ces films familiaux et bon enfant devraient assurément trouver leur public !


Crédits photos : Pixabay, CC0 et Thomas Bresson, CC BY 4.0, Wikimedia Commons.

Laisser un commentaire